Cas pratiques, applications interactives pour découvrir la démarche, le métier et la production de la Société Méridionale de Carrières dans le Var.

Pendant la carrière : Diminution de nos impacts

1 - Système d'aspiration de la foreuse

La foreuse, engin chargé de creuser les trous en vue d'un tir de mines, est équipée de son propre système d'aspiration. Les poussières produites sont directement aspirées au point d'émission, puis redéposées en tas à l'arrière de l'engin.

>

2 - Pistes fixes en enrobé

Recouvrir les pistes d'enrobé a un double intérêt :

- ce revêtement solide n'est pas à l'origine d'envols de poussières
- cela permet à la poussière des roues de se déposer avant que le camion ne circule sur la route.

>
<

3 - Asperseurs fixes

Le long des pistes, sont installés des asperseurs qui pulvérisent des fines gouttelettes d'eau. Lorsque les engins circulent sur les pistes ainsi humidifiées ils ne soulèvent pas de poussières. Les asperseurs sont réglés pour se déclencher pendant un temps précis et régulièrement dans la journée.

>
<

4 - Arroseuse mobile

Les pistes de circulation des engins entre la zone d'extraction et les installations sont modifiées au fur et à mesure de l'avancement de la carrière. Ce n'est donc pas possible d'installer un réseau d'asperseurs fixes. C'est pourquoi, dans ce cas là, est utilisée une arroseuse. C'est un camion citerne qui pulvérise l'eau directement sur les pistes et permet ainsi d'abattre la poussière.

>
<

5 - Capotage des bandes transporteuses

Dans l'installation de traitement, les matériaux sont transportés par des convoyeurs (tapis roulant). Ces convoyeurs sont recouverts d'un bardage qui permet d'éviter, en cas de vent, les envols de poussières.

<

Engins équipés du cri du lynx

Vous connaissez tous les bip-bips stridents d'un camion qui recule ? Pourtant, en terme de sécurité, cet avertisseur de recul est indispensable. C'est pourquoi il a été remplacé par un type d'avertisseur appelé « cri du lynx ». Ce son, beaucoup moins aigu, n'est diffusé qu'à l'arrière de l'engin (la zone de danger). Le signal n'est donc pas ou peu audible à l'avant ou sur les côtés. Cela a permis de diminuer les émissions de bruit dans l'environnement.

Sons dispos sur www.cridulynx.fr

Bardage, confinement des machines dans un bâtiment

Le bruit est un ensemble de sons qui provoque des vibrations de l'air et qui se propage jusqu'à notre oreille. Il suffit donc de mettre un écran autour de la source du bruit pour empêcher sa propagation. C'est pourquoi, l'ensemble des matériels de l'installation de traitement qui produisent du bruit (concasseurs, cribles) est enfermé dans des bâtiments. Ce bardage présente le double intérêt de confiner, en plus, les envols de poussières.

Exploitation en dessous des lignes de crêtes

Dans le cas d'un paysage vallonné, l'exploitation est menée en dessous des lignes de crêtes. Ainsi la carrière est située en dessous du point le plus haut, elle reste donc cachée derrière les sommets.

>

Peinture des fronts

Lorsque des fronts sont tout de même visibles, ils sont recouverts de peinture à l'eau noire. Ce dispositif permet, en vision lointaine, de fondre les fronts dans la végétation environnante. De plus, en se patinant, la couleur noire donne un aspect plus naturel à la roche.

<